Copyright : comment utiliser des images sur les blogs et réseaux sociaux

Vous êtes un professionnel du web, gérant de site internet ou entrepreneur ?

Alors, vous avez tous besoin de partager des images, vidéos ou photos, à un moment ou à un autre, n’est-ce pas ?

Que vous communiquiez sur les réseaux sociaux, à travers des plaquettes commerciales ou depuis votre site web, vous devez respecter certaines règles d’utilisation et de partage en matière d’images.

La règle principale est bien sûr, la notion de propriété de l’auteur de l’image en question.

 

 

Source : Freepik @StarLine

Si de nombreux artistes créent des visuels et mettent en ligne leurs clichés, d’autres personnes, en revanche, les utilisent pour agrémenter différents supports. Certains médias peuvent être gratuits et libres de droits quand d’autres nécessitent d’être payés et mentionnés pour vous éviter d’être dans l’illégalité ou le plagiat au regard de la loi.

Mais à l’heure des réseaux sociaux, détournements et autres partages par milliers, qu’en est-il du copyright ? Et quels réflexes adopter pour l’utilisation et le partage d’un cliché trouvé sur la toile ?  C’est ce que nous allons essayer d’éclaircir à travers cet article…

Qu’est-ce qu’un copyright ?

Un copyright signifie qu’une oeuvre originale est protégée par un “droit d’auteur”. Le copyright représenté par un © est là pour mentionner la propriété du visuel et limiter la copie non autorisée de l’oeuvre.

Sur le web, il est souvent difficile de savoir d’où vient le média original et quel réflexe adopter en cas d’utilisation de visuel sur vos supports. Généralement, l’internaute lambda a tendance à croire que les données publiées sur Internet sont sa propriété… Il se trompe, évidemment.

“L’auteur jouit du droit de respect de son nom, de sa qualité et de son oeuvre.” – Code de la propriété intellectuelle

Glaner des images sur Google pour les publier ensuite sur votre blog (et donc vous les approprier) ne vous est pas autorisé pour la simple et bonne raison que ces images ne vous appartiennent pas. Leur propriétaire est celui qui a pris la photo ou créé le visuel et il ne souhaite peut-être pas qu’il soit réutilisé. Alors, comment faire pour bien faire ? Pour ne pas vous triturer le cerveau à chaque cliché trouvé sur la toile, nous vous suggérons quelques bonnes habitudes à prendre pour vous éviter de mauvaises surprises.

Que faire avant d’utiliser une image sur le web ?

Demandez l’autorisation à l’auteur d’utiliser son visuel

Avant d’illustrer vos contenus web et vos médias sociaux avec des visuels trouvés sur le web, demander l’autorisation aux propriétaires d’utiliser l’image est essentiel si ce n’est obligatoire. Le graphiste, photographe ou illustrateur a travaillé et sûrement passé de longues heures à fournir un travail impeccable : rendre à César ce qui est à César est la moindre des choses.

Alors si vous avez la chance de trouver une adresse mail ou le moindre contact lié à l’oeuvre que vous souhaitez utiliser, pensez à lui demander l’autorisation pour utiliser son travail ! Dans la plupart des cas, l’auteur accepte avec plaisir et vous remercie de lui avoir demandé l’autorisation.

Utilisez des images libres de droits

De nombreux sites web proposent des images libres de droits pour illustrer vos contenus et, à ce titre, vous facilitent grandement la tâche. Qu’ils soient payants comme Fotolia, Shutterstock ou Getty images ou gratuits tels que Pexels, Unsplash ou Foter, ces sites publient en ligne des visuels professionnels et de haute qualité. Ces photographies sont utilisables sur l’ensemble de vos supports web ainsi qu’à des fins commerciales pour la plupart.

Photo @Ethan Robertson via Unsplash

 

Vous souhaitez une alternative à ces banques d’images ? Intéressez-vous au domaine public ! Les images issues du domaine public, c’est-à-dire, l’ensemble des oeuvres qui n’entrent pas ou plus dans le cadre de la loi, vous permettent également un accès libre de partage et diffusion. Notez cependant que le droit à l’image (mention du nom de la personne physique sur une photo, par exemple) doit toujours être respecté, même en cas d’oeuvre “tombée dans le domaine public”.

Mentionnez toujours vos sources

Image, infographie, citation… le partage des sources à vos lecteurs est essentiel pour rendre votre contenu transparent et facile d’accès. Même si vous diffusez des visuels issus de banques d’images libres de droits, il est toujours préférable de mentionner les auteurs de l’image originale. En effet, mentionner l’origine de l’image devrait être systématique. Mentionner vos sources a plusieurs objectifs et intérêts pour votre activité comme pour vos abonnés :

  • Respecter le travail de l’auteur grâce à qui vous apportez une valeur ajoutée à vos contenus
  • Informer vos lecteurs et visiteurs des sources utilisées pour qu’ils puissent les retrouver, si besoin
  • Démontrer que vous savez d’où viennent les informations que vous partagez

Utilisez et respectez les licences creative commons

Pour le partage et la diffusion d’oeuvres, notamment sur le web, différentes licences existent sous le nom de “creative commons”. Ces licences ont été créées dans un but de partage pour tous en minimisant au maximum, les restrictions et interdictions d’utilisation. Plusieurs types de licences existent avec différents de degrés d’autorisation et d’utilisation par l’internaute.

Sources : Wikipedia @Creativecommons


Les conditions d’utilisation sont choisies par l’auteur lui-même avant la mise en ligne de son oeuvre. C’est donc lui qui décide en amont si vous pouvez utiliser sa création
de manière commerciale ou non, effectuer certaines reproductions, modifications. Dans certains rares cas, l’auteur peut se révéler être un bon samaritain et peut jusqu’à abandonner complètement ses droits de création.

Et vous, que faites-vous lorsque vous utilisez sur vos propres supports, des visuels qui ne vous appartiennent pas ? ?

David
David
Bonjour ! Je suis David Flechet, passionné par le pouvoir des réseaux sociaux et comment ils transforment notre manière de communiquer, de nous connecter, et de faire des affaires. Avec plus d'une décennie d'expérience dans le domaine du marketing digital, j'ai eu l'opportunité de travailler avec une variété de marques et d'entreprises, aidant à maximiser leur présence en ligne et à engager leur audience de manière significative.